J’avais déjà mentionné, lors de mon article sur les différentes manières de trouver l’inspiration, l’importance de lire « intelligemment ». Mais lire de cette manière peut vous apporter beaucoup plus que de l’inspiration… Découvrez le top 10 des meilleures raisons pour lire quand on écrit !

 

Lire pour le plaisir 

Celle-là parait évidente, mais il est bon de le rappeler. Le plaisir d’écrire provient du plaisir de lire. On ne peut être auteur qu’en étant lecteur soi-même. Cherchez à écrire le livre parfait, le livre que souhaiteriez lire en tant que lecteur, et vous ne pourrez pas vous tromper !

Lire pour apprendre

Lire est une excellente manière d’apprendre et d’étendre sa culture générale avec plaisir. Que ce soit via un thriller sur le monde médical, de la SF avec de nombreuses références historiques ou philosophiques ou une fantasy médiévale très pointue sur les châteaux-forts, vous pouvez enrichir vos connaissances, et par extension vos propres productions en vous donnant envie de pousser plus avant la recherche d’informations.

Lire pour découvrir

Découvrir de nouveaux genres, découvrir de nouveaux styles, découvrir des mondes, des univers, des personnalités, des émotions, des cultures, des civilisations… Lire vous permet d’élargir votre vision du monde et d’augmenter considérablement vos capacités d’empathie, un outil précieux pour créer des personnages et des mondes toujours plus vivants et crédibles.

Lire pour se stimuler

La procrastination est le pire ennemi de l’écrivain. Pour y remédier, lire peut être une excellente solution. Vous travaillez sur un livre et vous être en train de lire un livre similaire. N’êtes-vous pas en train de vous dire « mais moi aussi, je sais faire ça, et j’ai envie de faire ça ! » Lire peut être un déclic pour votre inspiration et votre créativité… Quand on lit, on a envie d’écrire, alors pourquoi s’en priver ?

Lire pour (se) comparer

Lire des styles et des genres très différents peut être enrichissant, mais il est primordial de lire dans votre genre de prédilection. Vous devez lire les grands classiques, mais aussi les productions les plus récentes. Vous ne pouvez pas foncer tête baissée en pensant détenir la science absolue, vous devez absolument comparer, et vous comparer aux auteurs de votre genre pour être en adéquation avec les lecteurs. Si votre livre est génial mais contraire aux attentes actuelles des lecteurs, personne ne le lira. Un livre est une une oeuvre d’art, mais aussi et surtout un produit culturel, ne l’oubliez jamais.

Lire pour analyser

En tant qu’auteur, vous devez lire « intelligemment », c’est-à-dire avec un esprit critique et une grille analytique devant les yeux. Si vous avez peur de vous gâcher la lecture, lisez une fois par plaisir, puis recommencez. Et cette fois, analysez toutes les décisions de l’auteur : intrigue, structure (chapitres,…), interactions entre les personnages (dialogues, scènes d’actions…), manière de décrire un lieu… Analysez tout, remettez tout en question, demandez-vous si vous, vous auriez fait pareil. Il s’agit d’un livre d’un grand maître du genre ? Et alors ? N’ayez pas peur de vos opinions ! Si vous estimez qu’une scène est mauvaise, réfléchissez à comment vous l’auriez écrite ! Développez votre esprit critique, vos productions n’en seront que meilleures.

Lire pour s’améliorer

Vous estimez votre plume trop juste pour votre projet ? Lisez ! Encore et encore ! Tous les styles, tous les genres ! En lisant de manière intensive, votre vocabulaire s’enrichira et de nouvelles tournures de phrase germeront dans votre esprit. Sans que vous vous en rendiez compte, votre plume s’améliorera de manière significative.

Lire pour le style

Ah, la question du style… Il existe plusieurs écoles : privilégier l’histoire ou l’élégance de la plume, le fond ou la forme. On dit aussi parfois que le style est parfait lorsqu’on ne le remarque pas. Mon avis est qu’il n’y a pas de bonne réponse universelle, vous devez trouver votre propre style. Vous aimez l’action sans fioritures ? Allez-y. Vous aimez tourner les phrases de cinquante façons différentes jusqu’à atteindre la perfection ? Parfait. C’est là que la lecture prend tout son sens.

Plus vous multiplierez les livres et les différents auteurs et leurs styles, plus vous aurez une meilleure vision de ce qu’est, selon vous, le style parfait. Analysez au microscope ce qui fait la force de chaque auteur (et ses faiblesses), ce qui vous plait le plus, et adoptez-le. N’ayez pas peur de copier votre auteur fétiche au début, car avec l’expérience, vous vous en éloignerez naturellement, jusqu’à atteindre VOTRE style.

Lire pour se rassurer

En tant qu’auteur, le doute nous suit à chacune de nos pages. Cette phrase a-t-elle un sens ? Cette scène d’action fonctionne-t-elle ? Ce personnage n’est-il pas trop niais ? Suis-je vraiment un bon auteur ? Ne devrais-je pas abandonner ?

Lire peut vous permettre de vous rassurer sur vos capacités. Sans être arrogant ou dénigrer vos confrères et consœurs, être lucide sur ce qu’on écrit et comparer avec un autre auteur en se disant « moi aussi, je suis capable de faire quelque chose d’au moins aussi bon » peut vous rebooster pour la suite de votre livre.

Lire pour s’entraîner

Il n’est pas toujours facile de son conformer à un planning d’écriture, pour des raisons personnelles ou professionnelles. Dans cette situation, continuer de lire fréquemment vous permet de ne pas émousser votre sens littéraire, et d’être au top de vos capacités lorsque vous recommencerez. Bien évidemment, il est préférable de ne pas prendre de trop longues pauses dans l’écriture, mais vous limiterez les dégâts en lisant.

 

N’hésitez pas à partager vos bonnes raisons de lire dans les commentaires 😉

 

Publicités